Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet

    Ecrit par :

    Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    4 min
  • Vus :

Fatigue du chien : quand doit-on consulter ?

Si le chien est moins sensible que l’homme psychologiquement aux changements de saison, il n’en reste pas moins que son état peut se modifier au fil du temps: quel regard porter sur un chien fatigué ? Il est important en effet pour le maître de comprendre le langage corporel canin et les signaux d’alerte et ne jamais perdre de vue que toutes les maladies qui nous touchent les concernent eux aussi.

I ) Fatigue canine ponctuelle

Une fatigue passagère va intervenir chez votre chien après une promenade plus musclée que d’ordinaire ou si il n’a que peu l’habitude du sport. Un chien âgé sera aussi plus exposé qu’un chiot hyperactif ? Ces cas de figure ne doivent pas vous alerter : le chien réagit comme l’homme quand il est trop sollicité physiquement, il a besoin de repos c’est tout.

Un petit massage et laissez le dormir. N’insistez pas si il ne se dirige pas vers sa gamelle pour manger.

Et pensez quand même à ne pas vous lancer dans le trekking du jour au lendemain sans entraînement : ce n’est bon ni pour vous ni pour votre compagnon !

Par contre, cette période de calme ne doit pas se prolonger au delà de 24 heures.

II ) Fatigue qui dure

Cette fatigue ne disparaît pas rapidement, elle s’installe de façon chronique ou vous remarquez que votre compagnon est abattu après toute forme d’exercice, même légère ? Cette asthénie peut s’accompagner de problèmes annexes. Dans tous les cas, cela peut révéler un problème de santé. Il faut alors rapidement consulter un vétérinaire pour écarter :

  • Problème cardiaque.
  • Anémie
  • Probléme osseux
  • Infection
  • Cancer

Les signaux d’alerte

Manque d’appétit ou comportement alimentaire différent

  • Diète  : il est normal que le chien saute un ou deux repas,en été par exemple quand il fait chaud ou s'il est capricieux quand il n'aime pas sa nourriture. Mais après deux jours la diète devient alarmante.
  • Ingestion de poubelles ou autres aliments inhabituels : si votre ami commence à se délecter de déchets par exemple, il faut l'amener chez un spécialiste. Ces signes peuvent être les symptômes de certaines maladies qui transforment le goût du chien.

Il a soif sans arrêt

  • Maladie des reins/ diabète : un chien qui boit de manière inhabituelle ( en dehors de période de chaleur ou d'ingestion d'aliment exigeant plus d'eau ) doit consulter vite. On peut considérer que l'animal boit trop quand ses urines deviennent très abondantes, qu'il demande à sortir plus ou fait pipi à la maison alors qu'il est propre.

Comportement modifié

  • Votre compagnon cesse de jouer ou de pratiquer ses activités préférées : Signe de douleur, de forte fièvre :
  • Il est anormalement agressif : Douleur, maladie du système nerveux

Sommeil perturbé

  • Le chien abattu va avoir un sommeil irrégulier, agité, dormir trop longtemps  : en effet cela peut être dû à la douleur, articulaire par exemple, à une gêne respiratoire.

Poil sec

  • Maladie de peau, allergie, déséquilibre hormonal, parasites intestinaux : le poil du chien, comme nos cheveux sont un signe de bonne santé quand il est braillant. Si il change de texture, accompagnant un état de fatigue chronique chez votre chien, il y a problème.

Troubles digestifs

  • Déshydratation, problèmes alimentaires, maladies autres : selles trop dures
  • Allergie alimentaire, vers, gastrite, entérite, colite, néphrite, hépatite… : selles molles, diarrhées, sanglantes, avec mucus, avec des vers…Plus l’état de fatigue du chien est élevé, plus il est urgent de le faire traiter.

Perte de poids

  • Une perte de poids rapide est aussi un signal d'alarme qui renforce la fatigue de l'animal. Gardez en tête que un amaigrissement de 10% de votre chien est vraiment à considérer. Même si Medor est en surpoids, une perte de quelques kilos ou d'une livre s'il s'agit d'un chihuahua ou d'une petite race doit vous faire réagir vite ! Il peut en effet s'agir de maladie digestive, de cancer...

Écoulement des yeux

  • Infection : un écoulement purulent accompagné de fatigue, d'une grosseur sur le museau peut faire suspecter la présence d'un épillet dans le conduit lacrymal. A opérer vite !
Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.