Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    6 min
  • Vus :

7 conseils pour bien vivre en appartement avec son chien

Tout le monde n’a pas la chance de posséder un jardin pour faire courir son petit compagnon à 4 pattes. L’absence d’extérieur n’implique pas d’ailleurs que ledit compagnon soit malheureux ! En effet, mieux vaut un maître attentif au bien-être de son chien et qui le sort plusieurs fois par jour qu’un maître qui considère le jardin comme étant suffisant pour l’activité de son animal.

Cela étant voici quand même une petite liste de points à considérer pour le confort de tous. Ils éviteront que chien et humains entrent en conflit.

Couper les ongles de votre chien

Tout le monde sait à quel point c’est odieux d’entendre la voisine du dessus qui piétine avec ses talons sur le parquet. Dites vous bien que c’est aussi désagréable d’entendre les griffes de votre animal qui tapent le sol.

Si votre chien ne court pas assez sur des surfaces qui usent, ses ongles vont rester très longs et donc cliqueter sur le parquet. Indépendamment du bruit qu’ils engendrent, des ongles trop longs peuvent aussi faire souffrir votre animal en heurtant une surface dure comme votre sol.

Coupez donc les ongles de votre chien pour éviter tous ces problèmes. Commencez par couper de petits morceaux afin d’éviter de faire mal…Au pire, si vous n’enlevez pas assez d’ongle, il faudra recommencer plus souvent.

Sinon, si vous ne vous sentez pas capable ( c’est mon cas ) faites faire cela par votre vétérinaire !

Apprendre la propreté à votre chien

Le chiot se retient au début le nombre d’heures correspondant à son âge. Il a trois mois, il pourra donc attendre 3 heures

La nuit le bébé peut se retenir plus longtemps mais n’exagérez pas quand même ! Pensez donc à sortir le chien après ses repas et le soir avant de dormir. Un rituel s’impose pour obtenir de votre chien ce que vous attendez : être propre !

Si votre chiot fait parfois ses besoins dans la maison, il est cependant tout à fait inutile de le gronder ! Cela pourrait le pousser à ne plus faire pipi devant vous de peur de punitions ! Soyez patient et compréhensif.

Gérez ses aboiements

Vous ne pouvez bien sûr pas empêcher complètement un chine d’aboyer. Mais il est impératif que le vôtre ne pleure pas toute la journée.

Si votre animal aboie par contre, ne hurlez pas “silence”. Il va alors penser que vous aboyez avec lui.

Essayez plutôt de lui apprendre à aboyer ! Ainsi vous pourrez stopper ses cris facilement. Dites lui “aboie” ou tout autre commande et récompensez quand il le fait ( cela va prendre du temps, soyez patient encore une fois ). Ensuite dites lui “ calme” ou autre pour le faire taire..Récompensez aussi !

Le plus dur pour vous sera d’ignorer les aboiements de votre animal ! Mais c’est impératif. Ne réagissez pas quand il hurle et récompensez quand il se tait enfin !

Apprenez à “lire” votre chien

La queue est une indication précise de ce que votre chien ressent. Les oreilles également. Si le chien grogne cela ne signifie pas forcément quelque chose de négatif mais il signifie juste son malaise. Les dents sorties ne présagent rien de bon !

Decryptez les signaux indispensables pour votre relation avec votre chien !

Prenez un chien qui vous convient

Selon votre caractère et vos disponibilités, votre situation personnelle, enfants ou pas..vous devez choisir un chien qui vous conviendra. Un danois en studio sera compliqué à gérer !

Pensez aussi à bien vérifier que tous les membres de votre foyer si vous vivez en famille sont prêts à avoir un animal..Sinon cela risque de mal se passer… Il serait dommage que votre chien finisse abandonné en refuge parce que vous n’avez pas eu une attitude responsable ! Tous les chiens et toutes les races ne sont pas forcément compatibles avec de petits enfants non plus…Au centre ville, évitez de prendre un chien hyper sportif qui doit courir longtemps tous les jours…

Enfin pensez aussi argent et budget. Un chien côte cher en vaccins, nourriture et entretien. N’oubliez pas que vous vous engagez envers lui quand vous le prenez ! Si vous adoptez en refuge d’ailleurs, les bénévoles seront capables de vous renseigner au mieux sur l’animal qui vous convient. Ils connaissent en effet parfaitement les chiens qui leur sont confiés.

Faites attention avec les enfants

Il faut toujours être attentif dans la cohabitation chien/enfants.

Éduquez donc vos enfants à respecter le chien et apprenez leur à lire les signaux d’alarme. Un chien n’est pas un jouet, on ne lui tire pas les oreilles..Sa patience finira par avoir ses limites ! Cela évitera bien des accidents et des morsures.

Habituez aussi votre chien aux petits. Ne laissez jamais seuls enfants et chien !!!!

Nourrissez votre chien convenablement

Faites attention à ce que vous allez donner à votre animal ! Un chiot n’a pas les mêmes besoins qu’un senior ! Un chien hyperactif mange plus qu’un chien de maison. Veillez à ce que votre animal ne devienne pas obèse et ne prenne pas trop de poids !

Demandez conseil à un spécialiste si votre chien à des problèmes et tournez vous vers une alimentation de qualité ( qui risque de vous coûter plus cher certes ).

Ne gavez pas votre chien de gâteries, pas de sucre et surtout pensez bien que beaucoup d’aliments humains sont toxiques pour lui (chocolat, avocat, oignon, lactose, alcool, café..oui cela semble évident mais bon…)

Et quand vous voyagez ?

Vous ne restez pas toujours chez vous, bien sûr. Donc quand vous partez en vacances pensez à la meilleure façon de faire voyager votre chien !

Certes vous pouvez le laisser en pension ( choisissez la bien et visitez la avant pour vous assurer qu’elle est vraiment sérieuse ). Mais il est toujours préférable dans la mesure du possible de prendre votre animal avec vous si possible.

Pensez donc à emporter ses papiers si vous partez à l’étranger et renseignez vous sur les modalités de voyage selon les pays. Réservez des hôtels ou hebergements qui acceptent les chiens.

Faites sortir votre animal sur les longs trajets qu’il se dégourdisse les pattes et faites attention aussi aux aires d’autoroutes… Tenez le chien en laisse. Donnez lui à boire régulièrement en été. Ne le laissez pas seul en voiture avec la chaleur !

En avion, renseignez vous sur les modalités de transport… Évitez un vol trop long à un animal vieux, stressé…Le vol est toujours terriblement traumatisant pour nos amis…Demandez à votre vétérinaire comment le calmer au préalable…

Profitez bien de vos vacances ensemble ! Cela renforcera encore vos liens avec votre chien et la cohabitation en appartement sera d’autant facilitée à votre retour !!!!

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.