Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    4 min
  • Vus :

Une solution pour lutter contre l'anxiété de séparation : la cage ?

L’anxiété de séparation est un problème que les propriétaires de chiens rencontrent assez fréquemment. Cela se traduit par la destruction de l’appartement, des aboiements répétés…votre animal est en stress quand vous le laissez seul ! Il souffre de ce qu’il considére comme un abandon. Nombreuses sont les techniques à appliquer pour essayer de résoudre cette angoisse.

Il en est une autre qui peut être efficace ; placer votre chien dans une cage. ( Attention cependant, il ne s’agit pas de faire vivre votre chien en permanence dans ce local!!!) En effet, cette dernière peut ainsi donner à votre animal le sentiment de sécurité qui lui manque quand vous quittez la maison. Elle présente aussi l’avantage de limiter l’étendue des dégâts faits pendant votre absence. Cette technique nécessite une certaine préparation pour être bien vécue par votre compagnon à calmer.

Choisir le bon type de cage

Il existe deux modèles. Le premier présente une coque en plastique dure qui empêche de voir l’extérieur. Ce type de cage va convenir aux animaux qui se calment quand ils ne peuvent voir ce qui les entoure. Le défaut par contre est que ce type d’objet ne peut être utilisé dans des environnements trop chauds, car insuffisamment aérés.

Un cage avec des barreaux est préférable. Faites attention cependant à tout ce qui pourrait blesser votre compagnon, écrous qui dépassent, barreaux qui accrochent…. Choisissez aussi une cage assez spacieuse pour votre animal. Il doit pouvoir se tenir debout sans gêne et bouger également. Cependant évitez la cage vraiment trop grande car votre chien pourra ainsi se réserver un coin « pipi/caca ».

Préparer le « nid »

Cette cage est le refuge de votre animal contre la peur. Elle doit être confortable et comporter des éléments rassurants.

Pensez au début, pour habituer votre chiot, à mettre dans le fond de ce lit un vieux pull imprégné de votre odeur, un tee-shirt qui vous appartient. Il est impératif que votre animal comprenne bien que c’est sa maison et non pas un endroit où il peut faire pipi et salir ( Si cela arrive, changez tout de suite son « matelas ») Ajoutez des jouets.

Essayez de le faire rentrer ( sans le forcer surtout ). Incitez le avec des récompenses et félicitez le quand il obeit. Si cela se passe bien, entrée et sortie, vous pouvez continuer et attaquer l’étape suivante. Attention : n’utilisez jamais la cage comme punition !!!! Regardez d’ailleurs la vidéo qui suite : le chien semble vraiment l’apprécier sa cage !

Utilisez la cage sur de courtes périodes

Donnez à manger à votre chien dans sa cage. Si il rentre s’y alimenter, c’est très bien !

Si la cage est grande, en clair si votre chien est grand, installez vous dans la cage pour lui montrer que cet endroit est agréable.

Puis commencez par faire dormir votre chien dans sa cage la nuit et dans un endroit proche de là où vous dormez vous-même pour le calmer.

Quand votre chien semble apprécier ce lieu pour dormir, rentre et sort sans difficulté, alors vous pouvez commencer à fermer la porte de la cage. Restez à ses côtés. Si il pleure, c’est que le geste était prématuré, recommencez avec des récompenses quand il reste tranquille, porte fermée.

Utilisez la cage plus longtemps

Quand il est clair que votre petit poilu a accepté sa cage comme étant sa maison, essayez de le laisser plus longtemps.

N’oubliez pas bien entendu de lui mettre de l’eau ( voire de la nourriture).

Restez cependant encore avec lui pour qu’il n’associe pas directement cage et départ du maître.

Augmentez régulièrement son temps en cage. Par contre, même au stade où vous allez pouvoir partir de chez vous en le laissant, dépasser 6 heures enfermé est pour votre loulou une mauvaise chose

Comportement à associer

Quand vous rentrez chez vous, faites sortir votre chien mais sans lui faire la fête, restez calme et naturel.

Par contre, emmenez le immédiatement faire une belle promenade avec vous. Il doit faire ses besoins et a envie de vous retrouver et de se dégourdir les pattes.

Pensez à ceci : pour des chiens très gardiens, la mise en cage les libère de leur obligation de garder votre maison.

Ils sont donc beaucoup plus calmes dans leur propre espace ! D’autre part, n’oubliez pas que le chien dort beaucoup. Donc se retrouver seul dans sa « chambre » pendant votre journée de travail ne va pas de déranger. Vous verrez d’ailleurs vite si votre animal aime ou non sa cage. Si il y va tout seul quand il y a trop de bruit et que vos invités le dérangent, c’est vraiment gagné.

Le “crate Training, la mise en cage rencontre pas mal de succés aux US. L’avez vous essayé et qu’en pensez-vous ?

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.