Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    6 min
  • Vus :

Ce qui a changé pour eux en 2018

Les débuts d’années sont propices à faire le point sur les événements marquants des mois qui viennent de s’écouler.

Et il s’est passé bien des choses positives pour nos amis à 4 pattes en 2018, dont la mise en place de lois en faveur de leur bien-être et de leurs droits enfin reconnus.

Il faut quand même noter que le France est vraiment à la traîne dans ce domaine.. Espérons qu’elle prendra modèle auprès des pays étrangers. Notons cependant une grande mobilisation de beaucoup pour faire cesser les démonstrations animales dans les cirques et saluons leurs bons résultats !

Législation

Le code de l’animal

Cet ouvrage , rédigé par la fondation “30M d’Amis” et des legistes, est sorti en Mars 2018 et rend logique le statut de l’animal qui était totalement contradictoire.

Avant 2015 en effet, il était vu comme un “bien meuble”dans le code civil et comme un “être sensible” dans le code pénal. Ce code devrait servir de référence pour défendre les animaux en cas de violence et de maltraitance. C’est un véritable ouvrage juridique utilisé par les avocats de la cause animale et qui regroupe toutes les informations necéssaires à la bonne compréhension de leur statut.

Cela étant, il reste fort à faire dans ce sens et notamment sur les animaux sauvages qui, eux, ne disposent d’aucun droit !

Expérimentation animale

On sait clairement que l’animal n’est pas un bon testeur pour les produits humains et surtout pas dans les conditions inhumaines des essais pratiqués sur eux ! Quand on pense que prés de 2 000 000 animaux ont été utilisés en 2016 dans les laboratoires !

La Fondation 30 Millions d’Amis a donc partiellement financé un test qui permettrait de mettre fin à cette torture sur n’importe quel animal mais aucun organisme officiel ne finance, contrairement à l’ Allemagne ou La GB qui mettent en place des institutions officielles dans ce but.

Il existe actuellement les « organs-on-chips » (organes sur une puce) qui remplacent avantageusement les animaux pour les tests.

On peut aussi faire des essais sur une peau humaine créée à partir de cellules souches ou de modélisation informatique vraiment fiable !

Il existe même des simulateurs de patients humains pour les étudiants en médecine afin de se substituer aux animaux dans leurs premières expériences .

Mise en place de comités de surveillance pour lutter contre la maltraitance animale

Les fondations comme la SPA entre autres, mettent en place des réseaux d’enquêteurs destinés à protéger les animaux en souffrance et à signlaer les problémes.

Ces équipes peuvent intervenir en cas de maltraitance et retirer, avec les forces de police, à son possesseur, l’animal maltraité. Une procédure est expliquée pour gérer les problèmes de maltraitance si on en est le témoin.

Interdiction de la chasse à courre

Cette barbare pratique est désormais interdite en Angleterre mais toujours pas en France .

Refus d’utiliser la fourrure dans la mode

Nombreux sont les grands designers français ou étrangers qui se sont engagés à ne plus utiliser de fourrure dans leurs collections. C’est le cas de Gaultier, Versacce, voire Chanel en Décembre 2018…

Interdiction des courses de lévriers

La Grande Bretagne, L’Uruguay, l’Argentine, la Floride en 2018, un état australien interdisent désormais les courses de lévriers.

En effet, contrairement à ce qu’on pourrait penser, les chiens sont torturés et meurent sur les circuits sans la moindre reconnaissance ! Ils sont dopés pour être meilleurs et vivent un calvaire.

Cette race de chiens est l’une des plus massacrées, comme cela reste le cas en Espagne où les animaux sont mutilés et tués si ils ne sont pas performants. C’est un scandale qui perdure malgré les interventions. Les sauvetages sont nombreux encore pour récupérer les victimes mais cela ne suffit toujours pas.

Démantèlement des réseaux de viande de chien

La Corée du Sud a annoncé en 2018 la fin de l’abattage de chiens destinés à la consommation. La Chine devrait en faire de même ! La consommation devient cependant de moins en moins prisée…

Interdiction d’élever des animaux pour la fourrure

Ce sont les chinchillas les heureux bénéficiaires en Serbie ! Un combat à poursuivre en Europe où les fermes à fourrure de chiens et de chats continuent d’exister.

Interdiction de vendre en animalerie chiens ou chats provenant d’ailleurs que de refuges !

La Californie, Boston fait en premier pas vers une limitation des usines à chiots en obligeant les animaleries à se fournir en refuges !

Interdiction de vendre chiots et chatons en animalerie

L’ Angleterre oblige désormais les acheteurs à se rendre en refuges ou directement chez des éleveurs. De plus, les bébés doivent avoir plus de 6 mois pour être disponibles.

Dans tous les cas, depuis octobre 2018 la GB interdit à la vente des jeunes de mois de 8 semaines pour contrer les problèmes sanitaires de chiots élevés dans des conditions désastreuses.

Refus de vendre des chiens ou chats en période de Noël !

L’animal n’est pas un jouet et c’est pour cela que des refuges en Allemagne ont refusé la vente d’animaux à ces périodes. Cela pourrait limiter grandement le nombre des abandons .

Mise en place d’un permis de détention d’animaux en Wallonie

La Belgique très sensible à la cause animale veut réguler la détention d’animaux afin de limiter les cas de maltraitance, de transports dans des conditions désastreuses, de trafics, d’abus… Les humains abandonnant leur animal seraient passibles de lourdes peines de prison. Cette loi entre en vigueur dés Janvier 2019.

Pour avoir un chien ou un chat, il faut s’inscrire et avoir son nom dans un fichier. En cas de mauvais traitements, l’animal est retiré !

De plus, le pays va imposer la mise en place de caméras de video surveillance dans les abattoirs pour éviter ou limiter les scandales comme ceux qui ont eu lieu à plusieurs reprises dans notre pays.

Les sociétés de protection animales en France se battent toujours pour imposer un étourdissement à l’animal avant de l’achever !

Santé

Thérapie laser

La thérapie au laser largement pratiquée sur l’humain commence à concerner le chien ou le chat. Elle a pour avantage de ne nécessiter aucune sédation et de n’être pas douloureuse pour l’animal.

Elle peut soigner arthrose, douleurs articulaire, tendinopathies, problèmes ligamentaires et musculaires, blessures, douleurs, dysplasies, granulome, brûlure… Ce traitement peut être appliqué sans contre indication sur des cas aigus ou en fond.

Vaccin contre la rage valide désormais 3 ans

La vaccination antirabique dont la limite de validité était de 1 an est annulée depuis le 28/06/2018 pour 2 types de vaccins désormais homologués en France avec une durée de validité de 3 ans.

De plus, il y a une prise de conscience qu’il existe une différence entre vaccination et immunisation.

Il n’est pas utile de refaire les vaccins suivants tous les ans, distemper, parvovirus et adenovirus… Il faut refaire la toux du chenil, la leptospirose…Cela suffira.

Conclusion

Voilà ce qui s’est passé cette année 2018…Des changement positifs semblent s’amorcer mais c’est l’affaire de tous de faire bouger les choses….

L’alimentation se tourne de plus en plus vers le bio, le raw feeding. et le Barf a la côte.

On montre du doigt les taux de glucides hallucinants contenus dans les croquettes, les sites holistiques se développent de plus en plus. On recherche des aliments sains et des produits naturels !

Continuons donc à faire évoluer les mentalités, encourageons l’arrêt des corridas, soyons vigilant sur la provenance des nos petits compagnons pour décourager le 3éme trafic en terme d’importance, celui des animaux !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.