Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    3 min
  • Vus :

A quand le dog dancing en France ?

Vous avez prévu de vous mettre ( ou vous remettre à la danse ) en 2016 ? Vous n’avez personne pour vous accompagner ? Et si vous vous inscriviez avec votre petit poilu ? C’est ce que propose Darlene Chroniger dans le Maryland

Elle enseigne depuis 2001 en effet dans deux écoles. Elle n’est pas la seule aux US. Le dog dancing est une vraie discipline de mieux en mieux représentée.

Voici une magnifique représentation de “Grease” réalisée par Diane Jeffers

Le dog dancing

Cette discipline est apparue il y a déjà plus de 30 ans au Canada, aux US, en Angleterre et aux Pays Bas. Elle est venue d’une forme de dressage pour les chevaux. Vous avez déjà vu ces animaux qui dansent en musique ?

Actuellement ce sport est reconnu par la World Canine Freestyle Organization.

On peut opter soit pour du “freestyle” qui n’oblige pas le chien à marcher au pied de son maître. L’autre option est l’ « obé rythmée ». Dans cette situation le chien ne s’éloigne pas de plus de 1,30 du conducteur. Il n’est pas nécessaire d’être un pro de la salle de danse pour se lancer.

Quel est le public canin ?

Les quadrupèdes inscrits sont fraîchement émoulus des écoles d’obéissance ou sont aussi de multi champions dans la discipline. Ils sont de toutes les races, même si les Golden et les Border sont les plus représentés. L’âge du chien n’est pas un problème.

L’entraînement : une connexion forte conducteur-chien

Chaque organisation promeut son propre style.

Dans le cas de la MDSA ( Musical Dog Sport Association) les critères ne sont pas bien encore établis. Le passage d’une classe à une autre implique des figures de plus en plus difficiles et de plus en plus longues. En effet, contrairement à d’autres disciplines les chiens sont vraiment concentrés sur leur partenaire de 90 secondes à 3 minutes.

La motivation et la formation positive sont les clés de cette formation. Elle exige du couple maître chien d’être vraiment en osmose. Si ce n’est pas le cas, impossible d’arriver à un beau travail. En effet, tout est basé sur les liens entre le meneur, l’homme et le chien. L’humain doit en permanence signifier à son co-danseur par la gestuelle et la voix les nouveaux mouvements qu’il doit faire. Il doit lui indiquer à quel moment on abandonne les gestes de routine pour se lancer dans du créatif. C’est clair que de temps en temps il y a des ratés:)

Comment sont évalués les exercices ?

L’exécution technique et artistique est primordiale dans les mouvements effectués par le couple.

  • Difficulté des mouvements
  • Précision dans l’exécution des mouvements par le chien et le conducteur
  • Attitude et enthousiasme du chien
  • Chorégraphie
  • Interprétation de la musique par le conducteur
  • Synchronisation du conducteur et du chien sur la musique.

En clair le dog dancing est vraiment idéal pour ceux qui veulent vraiment partager avec leur chien. La France n’offre pas encore d’écoles mais on peut se former grâce à des supports sur Internet. Ce sport exige cependant que les caractères de l’humain et du chien soient en accord, car la danse à deux est plus que compliquée. Mais c’est tellement beau une relation harmonieuse !

Championnats du monde

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.