Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    3 min
  • Vus :

Le collier électrique : quel impact sur mon chien ?

Rien ne justifie les traitements suivants envers votre chien. Inutile d’utiliser un collier électrique, de le frapper. Pas la peine non plus de lui jeter de l’eau à la figure ou de le mettre sur le dos, vous en position de mâle alpha.

Il semble qu’un nombre important de professionnels de la santé canine soient d’accord sur ce point : les modes d’éducation traumatiques pour prendre le dessus sur votre animal n’ont pas de raison d’être. Voici des analyses américaines qui se basent sur des faits observés et non sur des théories.

J'ai peur, s'il te plait n'utilise pas ce collier sur moi!

Le collier électrique et ses conséquences

Son mode de fonctionnement est connu de tous. Une décharge est envoyée à votre chien quand il fait quelque chose d’incorrect. Il a mal. Il est en stress. Si vous lui faites mal, vous, son maître, il n’aura plus confiance en vous . Il sera anxieux en approchant du terrain d’entraînement et de réagira que sous la contrainte.

Auriez-vous envie de recevoir des décharges en cours quand vous faites une erreur ? Cela serait-il une motivation à apprendre ?

Bien au contraire, des études prouvent que l’angoisse de la punition bloque la capacité d’apprentissage. On a renoncé heureusement aux châtiments corporels avec les enfants. Pourquoi continuer sur nos chiens ?

Imaginons la situation suivante. Vous donnez l’ordre «  assis » à votre chien. Que se passe-t-il s’il n’obéit pas ?

Il peut se retrouver par exemple en situation de surexcitation. Des chiens viennent vers lui, détachés, par exemple. Dans ce cas là, les utilisateurs de collier électrique ont pour habitude d’augmenter le volume de la décharge pour forcer l’animal. Ils augmentent l’intensité soi-disant pour « corriger » l’erreur.

Or certains chiens s’endurcissent à la douleur et la supportent de plus en plus.

Un article signale avoir vu souvent des photos de quadrupèdes dotés de DEUX colliers, dont un parfois autour des parties génitales !Imaginez dans quel état est l’animal ! Il est largement brûle par les décharges et souffre sur le plan cardiaque.

Il faut aussi ajouter que la douleur peut engendrer des réponses de forte agressivité. Elle peut se rediriger vers l’humain à ses côtés ou vers l’animal le plus proche de lui. Bel exemple de réussite ! En effet, le chien en stress va associer chien nouveau, inconnu à la peur de la décharge…Et donc agresser pour se protéger.

Les utilisateurs favorables au collier

Cela étant nombreux sont les utilisateurs qui affirment avoir « bien »utilisé le collier électrique. Ils racontent que ce passage a été bénéfique pour leur chien…Et très bref.

Que c’était même la seule alternative pour eux : ou le chien se comportait vite correctement, ou ils étaient obligés de s’en débarrasser…Vu sous cet angle, le discours est cohérent…

Je vous rapporte le discours d’un vétérinaire américain Ian Dunbarqui résume bien la théorie d’une bonne utilisation du collier électrique. Il exige :

  • une très bonne connaissance du comportement canin
  • une très bonne connaissance de l'éducation canine
  • un timing parfait

Sa conclusion ? Si vous possédez toutes ces compétences, vous n’avez définitivement pas besoin d’utiliser le collier !!!

L’éducation de votre compagnon passe par des récompenses et non par des coups. De nombreux pays d’ailleurs ont rendu le collier électrique illégal. Il s’agit, entre autres, du Pays de Galles, du Québec, de la Norvège, Finlande, Suède… Le renforcement positif est toujours préférable à la violence…C’est vrai que cette méthode peut prendre beaucoup plus de temps avant d’arriver à des résultats.

Mais vous n’aimez pas ça, les coups, pourquoi nos compagnons l’apprecieraient-ils ?

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.