Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet

    Ecrit par :

    Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    5 min
  • Vus :

Notre dernière route ensemble

Comme l’humain, un jour arrive où votre compagnon de route va partir. Le plus tard sera le mieux mais bien sûr, mais malheureusement on n’a pas toujours le temps qu’on voudrait. Cet article est là pour vous aider peut-être dans ces moments horribles pour tous les deux…

Comment reconnaître les signes indiquant que votre ami est prêt à vous quitter ?

Il cesse de boire et de manger. Il faut dans ce cas l’hydrater car sinon les organes vont lâcher très vite. Contactez rapidement votre vétérinaire.

Il est atteint d’une lourde pathologie et son traitement l’épuise, chimiothérapie par exemple..Il ne veut plus continuer, son attitude le prouve

Il dort sans cesse

Il ne contrôle plus ses sphincters et fait souvent des diarrhées liquides . 

Son attitude est étrange : il vomit, il est agressif, il a peur…Bref il ne se comporte pas du tout comme d’habitude.

Ses constantes sont modifiées : sa respiration est haletante, faible. Ses muqueuses sont pâles…

Il refuse de sortir. Attention, il faut que cette attitude soit ou très étrange ou répétée. Le chien senior peut ne pas avoir envie de sortir sans pour autant être sur le point de partir ! Voyez quand même un vétérinaire dans ce cas…

Il ne veut ou ne peut plus bouger : Installez-le dans un endroit calme surtout si cette immobilité est accompagnée des signes qui précèdent. Restez avec lui et accompagnez le…Sauf si il souffre. Dans ce cas, appelez le vétérinaire pour discuter avec lui. L’euthanasie est-elle envisageable ?

Euthanasie, dans quel cas ?

Passez peut-être avant tout par un pro de la communication animale qui posera la question pour vous. Il semble en effet que, malgré de grandes douleurs, certains chiens préfèrent mourir naturellement même si ils souffrent. Il faut respecter leur souhait et ne pas penser qu’à vous. Oui, c’est horrible de voir son ami qui a mal !

Voici une liste des raisons qui vous poussent à vous interroger

En cas de détresse respiratoire, le chien n’arrive plus à respirer et s’étouffe. 

Il ne peut plus se déplacer sans douleur et aucun traitement ne peut être mis en place. ( Arthrose, cancer des os, tumeurs..)

Il pleure sans  cesse et gémit de douleur, aucun antalgique même puissant ne le calme.

Il souffre, même jeune, d’une maladie qui est impossible à traiter et qui lui donnera une mauvaise qualité de vie. Sans être létales, certaines pathologies sont insupportables pour le chien.  

Il est certain que son état ne pourra s’améliorer et il va très mal, ne mange plus….

Sa santé se détériore inexorablement sans retour en arrière ! 

Des opérations, des traitements risquent d’être inutiles et de le faire souffrir encore davantage. Une lourde chimio sur un chien âgé par exemple sera très dure pour lui. Elle lui permettra de gagner peu de temps..Est-elle alors justifiée ? Elle va épuiser le chien pour peu de résultats…Le palliatif est plutôt la solution avant le geste final. Prolonger sa vie est parfois égoïste.

Comment ça se passe

Chez le vétérinaire

La première chose et elle est fondamentale, restez avec votre compagnon jusqu’au dernier moment ! Oui c’est dur, oui c’est inhumain mais vous le lui devez !  Il a besoin de vous, vous le rassurez absolument, il sait ce qui se passe ! Les animaux n’ont pas la même conscience de la mort que nous et n’angoissent pas à propos de l’au-delà. Les vétérinaires rapportent tous que pour l’injection létale, les chiens cherchent leur propriétaire du regard Ils sont chez le vétérinaire qu’ils n’aiment pas, ils ont mal et vous partez ! Ne soyez pas des lâches, restez avec lui ! Le professionnel va faire une première injection d’anesthésique, très dosée. Le chien va donc s’endormir sans douleur. Ce n’est qu’après qu’il va faire l’injection qui va provoquer l’arrêt de ses fonctions vitales.

Euthanasie à domicile 

Le professionnel peut aussi venir chez vous. C’est plus sécurisant pour le chien et largement préférable pour votre ami, à qui vous évitez le stress et qui s’endort dans vos bras, chez lui !

Inhumation ? Crémation

Mort à domicile ou au cabinet médical,  il va s’agir des mêmes procédures. Vous pouvez récupérer le corps de votre loulou ou le laisser à la clinique pour une incinération.  Vous pouvez ensuite avoir ses cendres si vous le désirez si vous avez opté pour une crémation individuelle plus coûteuse bien entendu. Renseignez vous sur le lieu où vous pouvez pratiquer ce type de cérémonie. Cela existe comme pour nous. Sinon votre vétérinaire s’en chargera. 

Vous pouvez autrement enterrer votre animal de moins de 40 kgs dans le jardin. Il y  a là aussi des normes à respecter, une distance de 30 mètres des voisins… Au-delà, il faut contacter l’équarrissage.

Cimetière animalier Le coût est relativement élevé et peut aller jusqu’à 1000 euros pour cercueil et caveau

Naturalisation: Il s’agit d’empailler votre animal. Le procédé, exécuté par des professionnels, est fort coûteux. 

Démarches administratives

Il faut déclarer le décès de votre animal à la société centrale canine, à votre assurance le cas échéant… Votre vétérinaire vous a remis une attestation. Si il est enterré dans un cimetière, pensez à renouveler, comme pour nous, la concession. 

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.