Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    4 min
  • Vus :

Comment savoir si votre chien souffre?

Si il est évident que votre chien a mal quand il a une blessure, il n’est pas toujours facile d’identifier sa douleur en toute circonstances. Voici quelques conseils qui peuvent permettre de voir si votre animal est en peine

Pour savoir relever les problèmes chez votre compagnon, il est nécessaire déjà de bien connaître son comportement habituel.

Trois points à prendre en compte 

  • Le chien qui souffre risque de mordre facilement. Si vous l'examinez, restez prudent !
  • Il va respirer plus vite, plus fort. Son rythme cardiaque peut même changer ainsi que son aspect physique.
  • Si votre chien a mal, ne donnez pas de médicament, appelez le vétérinaire. N'utilisez pas d'aspirine ou paracétamol, dangereux pour sa santé .

Les manifestations

La morsure

Ne voyez rien de personnel ou d’agressif dans cette action. Votre animal souffre et mordra ( vous, son maître ou vos proches ) surtout si vous touchez la zone concernée.

Changement de respiration

Les chiens souffrant peuvent avoir une respiration plus rapide et plus faible que la normale. Ils peuvent aussi haleter. Vous pouvez même remarquer un changement dans le mouvement des muscles abdominaux et / ou ceux de la poitrine.

Changement d’attitude

Les chiens qui sont dans la douleur peuvent adopter une position très rigide, tandis que d’autres peuvent prendre la «position de prière” avec leurs pattes avant sur le sol, les fesses en l’air, et le corps au sol.

Certains chiens dans la douleur vont rester plus couchés, tandis que d’autres seront plus «nerveux» et auront des difficultés à trouver une position confortable. Tout dépend du type, de l’emplacement et de la gravité de la douleur. Ces changements de posture peuvent être encore plus subtile. Dos courbé, queue basse…

Modification du regard

Les yeux peuvent être de grands indicateurs de la douleur chez les chiens. Ils changent à la fois quand la douleur est oculaire et pour toute autre douleur corporelle. Souvent, la douleur ailleurs dans le corps se traduira par des pupilles dilatées

Modification des habitudes alimentaires

Les chiens qui ont mal vont boire et manger moins que d’habitude. Si leurs dents les font souffrir par exemple, ils vont facilement recracher la nourriture.

Baisse de l’énergie

La plupart des chiens souffrants auront une diminution générale de leur niveau d’activité. Ils dormiront plus. Ils vont courir ou bouger moins que d’habitude.

Changements dans la Mobilité

Les chiens se déplacent souvent moins. Toutefois, en fonction de ce qui fait mal, ils peuvent encore se déplacer mais avec des manifestations, comme la boiterie, une certaine lenteur en montant les escaliers...

Changements dans l’hygiène

Les chiens qui ont des maux de dos, peuvent avoir des difficultés pour déféquer.

Ils peuvent donc savoir des difficultés pour faire leurs besoins. Parfois, les chiens souffrant de douleurs dorsales peuvent être constipés, car évacuer leur fait mal. Il faut aussi savoir que la douleur ralentit l’efficacité des intestins et conduit aussi à la constipation.

Modifications de la morphologie

Une enflure sur les pattes, le corps ou le visage de votre chien, pourrait être une indication de douleur, infection, inflammation, cancer…

Comment éviter la souffrance ?

Si une fracture est évidemment douloureuse, il n’en reste pas moins que bien des situations moins sont insupportables pour lui. Si votre animal est concerné par une affection suivante, consultez votre vétérinaire pour lui demander si la douleur est correctement prise en charge.

  • Cancer - En particulier le cancer des os ou tout type de cancer qui touche un organe capsulaire (par exemple un rein ou la rate), les tumeurs qui pressent sur les structures internes importantes.
  • Calculs du rein ou de la vessie
  • Inflammation de la vessie ( "cystite")
  • Infection de l'oreille - ceci peuvent être très douloureux pour les chiens, surtout si l'infection a présente depuis longtemps et / ou implique l'oreille moyenne ou interne
  • Inflammation du pancréas ( «pancréatite») et / ou de l'estomac ( "gastrite") et les intestins ( «entérite»)
  •  Inflammation d'une articulation- hanche, coude...
  • Ligaments croisés ou luxation de la rotule
  • Hernie discale
  • Maladie parodontale ou fracture de la dent
  • Les problèmes oculaires comme le glaucome, l'uvéite, ou des ulcères cornéens

Ne l’oubliez ! C’est votre devoir de soulager la douleur de votre compagnon. Cela passe par une bonne connaissance de son comportement. Faites appel à des professionnels de la santé animale pour gérer le problème et ne prenez pas d’initiatives dangereuses en tentant l’auto médication.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.