Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    5 min
  • Vus :

Infection urinaire, otite sont des affections courantes du chien : comment faire face ?

Otite ou calculs rénaux sont des affections très communes chez nos compagnons à 4 pattes. L’Infection urinaire des chiens est certes banale mais il faut la traiter très rapidement. Elle peut être révélatrice de maux sérieux. De plus, tout comme l’otite, elle est douloureuse et handicapante.

Problèmes urinaires

Origines

  • La première cause d'une infection urinaire est liée à des bactéries qui ne sont pas, ou mal, éliminées. Ces bactéries se trouvent normalement chez le chien qui les évacue par l'urine. Si tel n'est pas le cas, alors c'est l'infection. Il faut faire attention encore plus attention chez le mâle : cette atteinte peut provoquer un problème prostatique.
  • Les problèmes rénaux peuvent venir aussi bien d'une alimentation trop riche en protéines que d'une disposition liée à la race.
  • Ils peuvent aussi venir d'une maladie comme le diabète, de l’administration de médicaments ou de l'ingestion de produits toxiques comme l'anti-gel.
L'insuffisance rénale touchera plus volontiers les animaux âgés, mâles et femelles confondus. Elle peut aussi cependant concerner les jeunes chiens.

Manifestations

Elles peuvent ne pas se voir au début et être discrètes .
  • Par la suite on verra le chien uriner plus souvent. Il "forcera" pour faire quelques gouttes qui pourront contenir du sang. C'est un vrai problème pour les mâles, plus que pour les femelles en cas de calculs. Ces derniers peuvent obstruer complètement les voies d'évacuation de l'urine chez les chiens.
  • L'animal présentera une démarche un peu courbée car il a mal.
  • Il va manquer d'appétit et son état de santé se dégradera. Il perdra du poids, aura des vomissements....
Il ne faut bien entendu pas attendre aussi longtemps avant d'intervenir.

Maladies et traitements

  • Les problèmes urinaires peuvent révéler plusieurs maladies, du cancer aux calculs en passant par l'insuffisance rénale ou une simple infection. ( Les affections bénignes sont bien sûr plus fréquentes que les affections lourdes, rassurez vous !)
  • Les affections vont donc exiger un traitement chirurgical, en cas de calculs qui ne peuvent se dissoudre par exemple, de tumeur à retirer...
  • On peut également traiter, selon la pathologie, avec de l'homéopathie, de la phytothérapie.
  • Les antibiotiques en cas d'infection avérée sont aussi parfois un passage obligé.

Prévention

Une régime préventif va également aider à éviter la réapparition des calculs ou autre infection urinaire bactérienne ou pas.
  • Donnez beaucoup à boire au chien pour diluer l'urine et éviter la concentration de minéraux. Ce sont ces derniers qui peuvent constituer les calculs par exemple.
  • Donnez aussi une nourriture adaptée aux problèmes sanitaires de votre animal. Il faudra par exemple maintenir un pH urinaire particulier ( à déterminer avec votre vétérinaire ). Il faut aussi choisir des protéines de grande qualité et éviter la nourriture "bas de gamme" de grande surface. Si tout n'est pas à jeter pour les prix les plus bas en supermarché ( tout le monde n'a pas les moyens non plus de dépenser des sommes importantes ) , il faut apprendre à bien lire les étiquettes des produits .
  • Il est aussi possible de donner des remèdes naturels pour garder son compagnon en bonne santé. La canneberge semble bien fonctionner, l'homeopathie également. La gemmothérapie donne aussi de bons résultats. C'est une forme de phytothérapie, vraiment efficace...

Otite du chien

L' Otite des chiens a plusieurs origines.
  • Affection bactérienne ou fongique. Elle se retrouve souvent sur des chiens aux oreilles tombantes. L'animal qui se baigne beaucoup par exemple maintiendra ainsi une humidité constante dans son conduit auditif. Ainsi les champignons vont pouvoir se développer tranquillement.
  • Gale ou autre parasite : ces parasites se retrouvent souvent à coloniser l'oreille du chien. C'est très contagieux et se passe facilement d'un animal à un autre.
  • Corps étranger : les épillets en été sont souvent la cause d'otite douloureuse pour l'animal. Il faut vite réagir dans cette situation, pour ne pas voir le tympan vraiment altéré.
  • Conformation particlières des conduits sinueux, longs, comme ceux des bergers allemands, beaucoup de poils à la base de l'oreille...
  • Allergies alimentaires ou parasitaires

Manifestations

  • L'otite s’accompagne de signes de douleur et de gêne, le chien secoue beaucoup la tête. Il ouvre la gueule, baille.
  • Il a mal quand on touche la zone concernée.
  • Des secrétions brunâtres, nauséabondes, se trouvent dans son conduit. Il semble moins bien entendre.
  • Il peut présenter aussi une paralysie de la face.
Dans tous ces cas, allez vite en consultation !

Traitements

  • Après avoir pratiqué un examen du conduit auditif pour cerner le problème, le vétérinaire va nettoyer les oreilles de l'animal. Ce sera à vous de le faire par la suite en évitant l'emploi du coton tige peu adapté à cet usage. Il faut que les oreilles de votre animal soient propres mais sans excès non plus.
  • Il faudra éventuellement administrer des antibiotiques en local pour éliminer le bactéries. (Le spécialiste vous montrera comment procéder, ce n'est pas évident. ) Parfois une antibiothérapie par voie orale fera partie aussi du traitement. Attention de ne pas réutiliser un traitement à base d'antibiotiques au cas où votre compagnon semble souffrir à nouveau des oreilles. Il peut s'agir d'un autre problème qui nécessite une autre action.
  • Pour traiter l'otite bactérienne vous pouvez aussi essayer des préparations naturelles à base de vinaigre de cidre ou de thé vert. Les huiles essentielles sont aussi une excellente alternative. Mais n'oubliez pas de les manipuler avec précaution et en respectant les bons dosages.
  • Si votre chien a un corps étranger dans le conduit, il faudra bien sûr le retirer.
  • Dans le cas des otites allergiques, il faudra proscrire les aliments responsables de l'affection et éliminer puces ou acariens allergènes. Le traitement pourra aussi inclure de l'homéopathie, très efficace dans ces situations Voyez un spécialiste qui pourra vous conseiller.

Dés que vous voyez votre chien perdre de son appétit ou manifester des signes de gêne quelconque, consultez rapidement votre vétérinaire. Lui seul saura déterminer le traitement à mettre en place pour votre compagnon.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.