Actualités

image post
  • Auteur: Marie-George Clouet
  • Posté le :

  • Lecture en :

    2 min
  • Vus :

Vermifuger son chien : une nécessité en matière de santé pour lui et pour les autres.

Il est indispensable de vermifuger son animal régulièrement pour son confort. En effet, un chien infesté de parasites sera excité et nerveux. D’autre part, la contamination parasitaire peut être particulièrement dangereuse.

En effet, un type de ténia vraiment toxique peut provoquer une maladie gravissime pour homme et animal : il s’agit de l’ Echinococcose maladie mortelle sans traitement et dont l’évolution est extrêmement lente mais va causer un réel inconfort.

Pourquoi lutter contre les vers chez le chien ?

Sans être aussi dramatique que ce qui vient d’être énoncé, il faut quand même savoir que les vers vivent aux dépens de leur « hébergeur » et se nourrissent en quelque sorte de sa substance. Certains prélèvent du sang de l’animal, d’autres des nutriments dans les intestins et les drosophiles eux s’alimentent directement du cœur du chien.

En clair on peut trouver des vers aussi bien dans les intestins que dans le cœur ou les vaisseaux sanguins, voire les poumons. A noter, les larves se répandent dans tout le corps de l’animal… Il est évident que cette infestation a des répercussions sur la santé canine et que certains des symptômes listés plus bas sont à prendre en compte. (Même si ces derniers peuvent aussi indiquer un autre type de maladie )

Vers et problèmes de santé canins

  • troubles digestifs, vomissements, diarrhées
  • toux et fatigue du chien
  • une modification de son appétit et de son poil qui perd de son brillant
  • anémie et troubles de la coagulation

Calendrier de vermifugation

Chiots : ils sont contaminés obligatoirement

  • avant 2 mois, tous les 15 jours
  • de 2 à 6 mois : une fois par mois

Chiens adultes

  • Tous les 3 mois

Types de vermifuge

  • comprimés à administrer selon le poids de l'animal, ils sont en général appétents et pris facilement.
  • pipettes : pratiques pour les chiens qui refusent d'avaler quoi que ce soit
  • pâtes à donner par seringue ( personnellement je trouve cela peu pratique )

Demandez conseil à votre vétérinaire et surtout en cas de doute : ce qui vaut pour un chien ne vaudra pas forcement pour un autre ! Renseignez vous auprès de lui sur les régions où vous allez vivre et vous déplacer : le sud de la France par exemple est concerné par la dirofilariose qui peut exiger un autre type de traitement, à voir avec votre vétérinaire.Pensez à masser légèrement le cou de votre quadrupède pour l’aider à avaler son comprimé et coupez-le si il est trop gros.

Pensez également que l’ail ou l’oignon, très utilisés en médecine naturelle sont toxiques pour votre animal !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez faire vivre ce site en visitant notre page Tipee.